Scube est au service des habitant.e.s

 

Scube est durable / modulable / flexible / éphémère

 

La ville devient mobile, adaptable, résiliente 

et attentive aux besoins de ses habitant.e.s

 

Actuellement, le niveau de stress augmente avec la situation sanitaire. Le confinement a touché particulièrement les jeunes : solitude, anxiété, perte de confiance, repli sur soi.

 

Afin d’accompagner la transition socio-économique post-covid, l’espace de la ville a besoin de s’adapter rapidement aux nouveaux enjeux et habitudes de la société et particulièrement aux populations fragiles.

 

Certaines zones en mutations et espaces publics en transition sont les endroits offrent un fort potentiel de résilience aux habitants: l’appropriation de l’espace, l’identification, nouveau usages, sociabilisation.

Les Scube comme vecteur de l’ADN du quartier.

 

Le besoin de créer des liens et de se construire ensemble est urgent. De nouvelles solutions sont attendues.

 

Le scube propose avant tout une programmation d’activités qui se développe en symbiose avec la commune. L’architecture du scube déjà conçue en amont pour recevoir un maximum d’activité différentes.

 

Dédié aux activités locales, au sport et à la culture, le scube habille l’espace de manière temporaire. Cette structure modulaire propose un programme inclusif qui fonctionne avec une certaine intensité, à l’instar d’un cirque dont les artistes seraient les habitants eux-même.

 

 

 

. Création de liens sociaux

 

. Utilisation de matériaux locaux et recyclables


. Favorisation des activités locales

 

 

 

. Eco-conception

 

. Co-création


. Economie circulaire

 

 

 

Les Scubes s’adressent :

 

aux jeunes étudiant.e.s, artistes, sportif.ves, entrepreneurs.euses, 

artisan.nes, militant.e.s qui ont besoin d’un espace visible dans la ville

et qu’ils peuvent s'approprier rapidement en fonction de leurs besoins et intérêts actuels ;

aux organisateurs d'événements qui peuvent entièrement organiser et créer leur propre structure en mode modulaire (de 1 à x unités) et peuvent se plugger dans les axes X, Y et Z ;

 

aux associations de quartier qui ont besoin de petits espaces pour divers usages sociaux et culturels.

 

 

 

Les Scubes donnent l’opportunité aux habitant.e.s. qui veulent une réelle prise de pouvoir sur leur propre vie / ville, de réduire la solitude et l'insécurité en permettant la personnification et l’appropriation de l’espace urbain.

 

 

 

Un cuboctaèdre est un polyèdre avec 8 faces triangulaires et 6 faces carrées. Un cuboctaèdre a 12 sommets identiques, avec 2 triangles et 2 carrés se rencontrant à chacun, et 24 arêtes identiques, chacune séparant un triangle d'un carré. En tant que tel, c'est un polyèdre quasi-régulier, c'est-à-dire un solide d'Archimède qui est non seulement transitif au niveau des sommets, mais aussi transitif au niveau des arêtes. C'est le seul polyèdre convexe radialement équilatéral.